23 Mai 2019

KYC digital, quel est son avenir ?

KYC digital, quel est son avenir ?

Dans le secteur bancaire, et comme dans beaucoup d’autres, il est important de contrôler l’identité de son client.

Mais comment les banques s’y prennent-elles ?

Avec l’avancée des technologies et l’avènement du digital, certains procédés ont été créé pour lutter contre la fraude identitaire et documentaire, contre le blanchiment d’argent et la corruption. Le « Know your Customer », appelé KYC digital, est la dénomination de la procédure qui permet à une banque d’identifier son client.

Le concept est simple : il suffit, lors de l’ouverture d’un compte, de demander au client de fournir les documents nécessaires et de les analyser par la suite pour s’assurer que la personne qui a déposé le document, est bien celle qui les possède.

Il permet également de déterminer si la personne en question présente un risque ou non et ainsi éviter un cas de fraude.

Cependant, avec le KYC, les procédures à respecter sont lourdes et les opérations sont coûteuses. C’est pour cela que plusieurs banques européennes ont décidées de travailler ensemble sur un projet commun appelé « Clipeum », visant à simplifier ces tâches de vérification d’identité.

Pour en savoir plus sur ce nouveau projet et avoir plus d’informations sur le KYC, rendez-vous sur cet article !