03 Avr 2019

Les levées de fonds en cryptomonnaies : l’exemple d’Arteia

Les levées de fonds en cryptomonnaies : l’exemple d’Arteia

Grâce à la création des cryptomonnaies, un nouveau mode de levée de fonds s’est développé : l’Initial Coin Offering (ICO), qui permet la levée de fond de cryptomonnaie. Cette nouvelle méthode de financement est en plein essor et de plus en plus de start-up s’y intéressent.

Comment ça marche ? 

Avant de s’engager dans une ICO, l’entreprise créée un utility token, qui « consiste en la prévente de jetons d’usage qui est ensuite échangeable ».

Concrètement, l’ICO consiste pour une entreprise, à émettre des jetons, appelés Token, auprès des investisseurs, qui sont ensuite vendus contre des cryptomonnaies.

L’avantage principal de ce financement réside dans son caractère non-dilutif, il n’y a donc aucune prise de participation des investisseurs auprès de l’entreprise.

Ce nouveau mode de financement est donc plus qu’intéressant pour les entreprises qui bénéficient d’une blockchain assez solide pour le supporter, mais il nécessite quand même de fournir d’importants efforts en communication auprès des investisseurs et des investissements pour le lancement de l’ICO.

Pour en savoir plus sur les avantages et le mode de fonctionnement d’un ICO, rendez-vous sur notre article de la semaine : Arteia lance sa levée de fonds en cryptomonnaies