29 Mar 2017

Mois de prévention de la fraude: la sensibilisation est nécessaire

Mois de prévention de la fraude: la sensibilisation est nécessaire

Vol d’identité, fraude en ligne et du président: à l’occasion du mois de la prévention de la fraude, les corps policiers au pays rappellent aux citoyens qu’ils ne sont pas à l’abri et qu’ils doivent rester vigilants.

Tout au long du mois, les policiers sensibiliseront la population, notamment par l’entremise des réseaux sociaux, un terrain de prédilection pour les fraudeurs qui y ont étendu leurs opérations ces dernières années.

Selon les rapports de fraude reçus par le Centre antifraude du Canada, les personnes âgées sont particulièrement vulnérables à ces escroqueries, mais aucune tranche de la population n’est à l’abri de la fraude, peu importe l’âge, la scolarité ou les origines.

Cette année, l’accent est mis sur quatre types d’escroqueries: les fraudes en ligne, les stratagèmes amoureux, les stratagèmes d’extorsion et les fraudes commerciales.

«C’est important de prendre conscience des différents types d’arnaques qui peuvent se produire», a souligné en entrevue à TVA Nouvelles, Ann Mathieu de la Sûreté du Québec (SQ), qui participe au Mois de la prévention de la fraude,

«Le nerf de la guerre, c’est la sensibilisation», a ajouté Mme Mathieu.

Selon la SQ, les «fraudeurs misent généralement sur la méconnaissance, la vulnérabilité des victimes, le sentiment d’urgence et la rapidité pour arriver à leurs fins». De nombreux Québécois sont victimes de fraudes par internet, souligne-t-on.

Les autorités rappellent d’ailleurs que les conséquences pour les victimes sont lourdes, tant sur le plan financier que psychologique.

«Il n’y a pas d’urgence, il faut [toujours] vérifier les informations […] C’est la meilleure façon d’éviter de devenir une victime», a mentionné Ann Mathieu de la SQ ».

La majorité des cas de fraude ne sont pas signalés, estiment les autorités.

 

PREVENTION DE LA FRAUDE VIDEO PLAY news

 

CONSEILS DE PRÉVENTION DE LA SQ

Résistez à la pression et à l’urgence d’agir rapidement sans contre-vérifier la demande;

Ne donnez pas de renseignements personnels à votre interlocuteur, si vous n’êtes pas en mesure de l’identifier;

N’envoyez jamais d’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas et ne fournissez jamais votre numéro de carte de crédit à moins d’avoir validé l’identité de la personne ou l’organisme avec lesquels vous transigez;

Les organisations gouvernementales et les institutions financières ne communiquent jamais avec les citoyens pour obtenir le versement d’une caution et n’ont jamais recours à un service de virement d’argent. En cas de doute et avant d’envoyer toute somme d’argent, communiquer avec votre service de police local.

Source :.canoe.ca