14 Mar 2016

Usurpation d’identité témoignage d’une victime

Usurpation d’identité témoignage d’une victime

Usurpation d’identité témoignage d’une victime

En tant que personne victime d’une usurpation d’identité, j’ai commencé à me pencher sur le problème de cette infraction. Effectivement comme beaucoup de problèmes, Nous ne nous y intéressons véritablement que lorsque nous y sommes confrontés.
J’ai donc analysé la situation actuelle et ai dégagé les éléments qui créent aujourd’hui des situations de dangers potentiels, voici la liste des problèmes susceptibles de survenir dans le cadre d’un emprunt auprès d’un établissement de crédit:

o fournir une copie de la pièce d’identité
o fournir des fiches de paies
o fournir un justificatif de domicile

Après quelques réflexions, chacun arrive assez rapidement à une conclusion : pour ne pas prendre le risque d’allouer un crédit à une personne coupable d’usurpation d’identité, un établissement devrait disposer d’un outil qui certifie de l’identité du demandeur.
Actuellement la loi impose aux établissements non seulement de demander les pièces précédemment listées partant du principe que le demandeur est de bonne foi mais également à contrôler que les documents sont ceux du demandeur. Cette démarche s’inscrit pour les établissements de crédit dans leur obligation légale de connaissance client (L561-6 du Code monétaire et financier).
Afin de permettre aux établissements de crédit de respecter leurs obligations légales et réglementaires, Resocom apporte une solution. L’entreprise permet de certifier de l’identité de la personne lors de la démarche de KYC (Know your customer) au moment de l’entrée en relation. Marie Azevedo a lancé cette entreprise qui mérite d’être connue dans le domaine de la lutte contre la fraude identitaire et documentaire. Je vous invite vivement à en parler autour de vous. Plus celle-ci sera connue, plus les contrôles seront effectués et moins les usurpateurs auront de liberté d’agir et notamment ils se verront refuser l’accès à un crédit qui sans le contrôle aurait été rendu possible. Tout le monde peut être victime d’une usurpation d’identité et les récents événements nous prouvent que les conséquences d’un tel acte peuvent être désastreuses.

 

Usurpation d'identité
Usurpation d’identité